Est ce que c’est trop tard pour commencer la révision au residanat?!

Question qui tourmente bon nombre de candidats et à laquelle nous allons tenter d’y répondre à travers cet article.

“Il y a un début à tout…”

En effet, l’étape cruciale de la préparation au concours de résidanat est… NON ! Ce n’est pas le début de la révision proprement dite mais plutôt la stratégie de révision qui consiste à établir un plan tenant compte de votre disponibilité, de vos éventuelles contraintes, ainsi que de la méthodologie que vous allez suivre tout au long de la préparation. Une fois votre stratégie mise en place, il ne restera plus qu’à la mettre en exécution (évidemment, commencer la veille du concours réduirait considérablement vos chances de réussite)

“Le temps : allié ou ennemi ?”

En règle générale, pour une préparation suffisante nous vous préconisons de prévoir au moins 6 mois de révision durant lesquels il ne doit pas s’écouler un jour sans avoir accompli au moins 4h de révision. 

Pour ceux qui s’accordent plus de temps, en dehors de toute contrainte, il n’est pas nécessaire de commencer plus de 18 mois avant le concours (en général 12 mois, à raison d’au moins 2h de révision par jour sont largement suffisants pour une préparation aussi complète que possible avec des acquis moyens/bons).

Donc pour résumer, il faut en moyenne 6 mois de préparation avec au minimum 4h de révision par jour.

Il faudra cependant prendre en considération votre agenda personnel, d’éventuels empêchements et autres engagements, ceci pour dire que si vous ne suivez pas un plan bien tracé, le temps va vous échapper ! 

En d’autres termes, si vous avez quelques bons acquis de votre cursus mais que votre emploi du temps est trop serré, vous pouvez envisager une révision en un minimum de 4 mois OU réduire le temps de révision journalier à 2h.

“Cours Forrest, cours !”

Nous parlons bien évidemment de la classification des hémorragies digestives hautes et non d’un film de Tom Hanks… Enfin soit, le plus important c’est qu’une fois que vous avez commencé, dites-vous que c’est un marathon, une course, contre la montre, contre le stress, contre toutes les difficultés et seul votre organisation pourra vous faire voir la ligne d’arrivée ! Alors quoi qu’il arrive, il ne faut jamais arrêter ou même suspendre son programme, car quand quelqu’un s’arrête en pleine course, c’est tout le peloton qui risque de le piétiner…

“Trop tôt / trop tard”

Comme dit précédemment, commencer la révision au-delà de 18 mois avant le concours pourrait être une perte de temps dans la mesure où vous risqueriez d’oublier certaines notions que vous serez contraints de refaire ultérieurement au cours de votre révision (bien que si votre emploi du temps le permet, vous avez le droit de faire autant de “couches” que vous désirez !)

Mais alors, quand est-ce que c’est trop tard pour commencer ? 

Nous voudrions bien vous rassurer en déballant le bon vieux cliché du “il n’est jamais trop tard pour bien faire” mais si c’est un bon classement que vous visez, commencer la révision au delà de 4 mois avant le concours risque de réduire significativement vos chances de réussite…

En conclusion, il faudrait prévoir au moins 6 mois de préparation à raison de 4h de révision par jour, mais le plus important reste de bien définir sa stratégie de révision en fonction de ses contraintes/objectifs et d’avancer en suivant le plan sans jamais faire marche arrière !

Pour d’autres sujets, questions ou supports, La Faculté est toujours là pour vous aider !!!

Articles liés

Réponses

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.