Les modules les plus importants pour résidanat

Si nous devions choisir un mot qui résumerait l’étape clé de la préparation au concours de résidanat, ce serait sans l’ombre d’un doute : l’organisation.

“Beaucoup de modules, pas assez de temps”

En effet, de la biologie aux dossiers cliniques, un long chemin vous attend et qui est loin d’être sans embûches, sans oublier le temps qui lui ne vous attendra certainement pas pour s’écouler…

Pour vous y retrouver dans tout ça, il est nécessaire d’organiser les modules selon l’ordre d’importance mais aussi selon un enchaînement logique qui vous permettra d’avoir une meilleure maîtrise sur ce que vous étudiez, et en étant ainsi organisé, avec un travail adéquat, le concours ne sera plus qu’une simple formalité !

“Comment classer les modules par ordre d’importance ?”

Pour avoir un classement objectivement pertinent, il nous faudrait carrément une étude statistique sur le sujet, et encore… Alors en attendant, nous nous baserons sur l’expérience personnelle de certains lauréats et des sujets des années précédentes pour organiser les modules en fonction de la fréquence des questions. C’est à dire que plus il y a de questions sur un module précis, plus il est considéré comme important (autrement dit “hypertombable”

Il existe un tableau précédemment réalisé lors d’un de nos précédents articles et qui classe justement les modules en fonction de leur importance. Vous retrouverez le tableau ainsi que l’article le concernant ci-dessous : 

NB : Ce tableau est surtout destiné à ceux qui n’ont pas beaucoup de temps pour réviser (4 mois ou moins). Pour ceux qui ont plus de 6 mois de préparation, vous êtes invités à poursuivre la lecture de cet article.

“Tout est lié, ça tombe sous le sens !”

Pour une révision adéquate, et qui vous permettra par la même occasion d’avoir une base solide en tant que médecin, la meilleure méthode reste d’organiser sa révision sous forme de “chapitres”, c’est à dire de lier les modules de biologie et de clinique en fonction de l’organe, de l’appareil ou du système à étudier. 

Ainsi, au lieu d’étudier chaque module un à un, nous vous conseillons plutôt de faire comme ce qui suit : 

  • Organiser les modules de clinique selon les priorités (ordre d’importance comme mentionné précédemment mais sans en négliger aucun !)
  • Avant de commencer à réviser le module en lui même, refaire la partie des sciences fondamentales (biologie) correspondante.

Quelques exemples : 

Cardiologie : réviser l’anatomie, l’histo-embryologie, la physiologie / physiopathologie et la sémiologie cardiaques puis passer à la clinique.

Maladies infectieuses : réviser la microbiologie-virologie, l’immunologie, la parasitologie mais aussi l’anatomopathologie et la pharmacologie correspondantes (surtout les antibiotiques) puis passer aux maladies infectieuses.

Endocrinologie : réviser la biochimie, l’anatomie, l’histo-embryologie et la physiologie / physiopathologie des glandes endocrines puis réviser le module clinique.

Bref, vous avez compris où nous voulons en venir, après vous faites le cocktail qui vous arrange car il n’y a pas de recette miracle qui marche pour tous, chacun ses affinités ! 

  • Il est également utile durant ses révisions de résumer ses propres cours lors de la première couche (si vous n’avez pas déjà fait vos propres résumés durant votre cursus) ou alors vous pouvez retrouver des résumés et autres supports très utiles sur La Faculté. Cela aura pour but d’alléger les couches qui suivent et d’avoir un repaire pour la révision finale avant d’entamer les sujets et les QCMs.
  • En parlant de QCMs, vous pouvez en faire à la fin de chaque chapitre puis faire les sujets vers la fin en guise d’entraînement final.
  • Il ne faut négliger aucun module, y compris “les moins tombables” comme les triades sociales (médecine du travail, médecine légale et épidémiologie) car les sujets deviennent de plus en plus atypiques et on ne peut plus éliminer carrément un module. Cela dit, vous pouvez toujours les organiser par ordre de fréquence.
  • Lors des couches ultérieures (au-delà de la 2ème voire de la 3ème pour les plus téméraires) vous pouvez utiliser des résumés et reprendre la révision module par module en commençant par les sciences fondamentales puis par les modules de clinique afin de vous organiser pour faire les sujets. (Certains recommandent de plutôt finir sa révision par la biologie avant de passer aux sujet car elle s’oublie facilement) 

Conclusion :

Il faut organiser ses modules selon leur degré d’importance (autrement dit la probabilité d’avoir une question dessus lors du concours) sans toutefois négliger les modules jugés moins probables. Il est également utile de lier les modules des sciences fondamentales avec leurs homologues en clinique pour avoir une vision globale puis de détailler chaque module indépendamment avant de faire les sujets et ainsi vous aurez une révision aussi complète que possible qui vous permettra trouver le chemin qui mène à la réussite !

Articles liés

Réponses

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.